labo

Le Laboratoire Départemental d’Ajain fait partie des structures départementales, bras armé des politiques menées par la collectivité. Alors même que la Droite creusoise voulait privatiser ce laboratoire en 2001, elle se met aujourd’hui à défendre le professionnalisme et les compétences des équipes qui ont su adapter l’offre de services. En renforçant son expertise, de nouvelles prestations ont pu être proposées répondant aux besoins actuels du marché. La baisse de la subvention d’équilibre annuelle est le signe d’une gestion rigoureuse comme l’augmentation des recettes propres aux activités développées.

Afin d’accentuer les capacités d’action du laboratoire, de s’engager sur de nouveaux marchés, une logique interrégionale était indispensable. C’est le sens du GIP (Groupement d’Intérêt Public) qui vient d’être créé avec 5 autres laboratoires équivalents (Corrèze, Puy de Dôme, Cantal, Loire, Haute-Loire), remplissant cette même mission de service public. La complémentarité de leurs expertises assure ainsi l’avenir et le renforcement du laboratoire creusois.